Skip to content

#idéespourNeuilly

VIVRE À NEUILLY

La petite enfance

Le journal “Le Parisien”, en mai 2018, notait que Neuilly-sur-Seine était la seconde ville du département des Hauts-de-Seine – et la troisième en Ile-de-France – où il fait « bon être parent ».

Un résultat qui n’est pas le fruit du hasard, mais celui d’une politique volontariste de la mairie. Passage en revue des actions et des mesures d’envergure déployées au quotidien pour assurer l’accueil des plus petits et la scolarité des quelques 6 000 jeunes Neuilléens qui fréquentent la maternelle ou le primaire :

  • Accueil du soir : le nombre de places a augmenté de plus de 25 % en dix ans, avec 1 100 places aujourd’hui à disposition.
  • Places en crèche : 3 nouvelles crèches ont été ouvertes (Île de la Jatte, rue du Pont et rue de Longchamp), permettant d’accroître de 244 berceaux l’accueil des plus petits.
  • Rénovation des écoles élémentaires, avec un programme pluriannuel de rénovation pour l’ensemble des écoles. Les travaux ont lieu en été, afin de ne pas perturber la vie des établissements.
  • Simplification des démarches des familles : un espace famille a été mis en ligne. Il permet aux familles un accès 24h/24 et 7j/7 aux inscriptions (école, centres de loisirs, cantine) et le paiement sécurisé des factures.
  • Aide à l’enseignement primaire privé sous contrat.
  • Accès au numérique et sorties : les écoles élémentaires et maternelles publiques de Neuilly ont toutes été équipées en numérique durant l’année scolaire 2016-2017, et des classes numériques sont désormais organisées. Côté sorties, la ville alloue un budget de 450 000 euros pour le départ en classes de découvertes des écoliers (augmentation de 34 % des crédits alloués à cette prestation).
Quelles sont les compétences du Maire en matière de petite enfance ?

La ville a en charge :

  • LES ÉCOLES MATERNELLES ET ÉLÉMENTAIRES PUBLIQUES. Propriétaire des écoles, elle en assure la construction, la reconstruction, l’extension, les grosses réparations, l’équipement et le fonctionnement. En charge de la restauration scolaire, elle travaille en lien avec une commission constituée de représentants de la société de restauration, des associations de parents d’élèves, du personnel de restauration et d’élus pour définir les menus. Le maire intervient dans la définition de la carte scolaire.
  • LES ÉTABLISSEMENTS D’ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE. La ville assure le fonctionnement des crèches et haltes-garderies. Elle peut (compétence non obligatoire) soutenir les auxiliaires parentales ou assistantes maternelles qui interviennent chez les parents, en créant des relais pour leur permettre de se rencontrer. Le dispositif, à Neuilly, est cofinancé par la ville de Neuilly-sur-Seine, le département des Hauts-de-Seine et la Caisse des allocations familiales des Hauts-de-Seine.